Jour tragique pour le football africain. Ancien international sénégalais (63 sélections et 11 buts), Papa Bouba Diop est décédé ce dimanche à l’âge de 42 ans des suites d’une longue maladie. L’ancien milieu de terrain restera à jamais dans l’histoire de son pays pour avoir inscrit le but qui a fait tomber la France, championne du monde en titre, à l’occasion du match d’ouverture de la Coupe du monde 2002.

Aussi imposant sur le terrain (Paul Scholes en sait quelque chose) que doux en dehors, le natif de Dakar avait fait ses débuts avec le Jaraaf au pays, avant de se révéler en Suisse puis de s’engager en faveur de Lens, où il a évolué entre 2001 et 2004, terminant vice-champion de France en 2002. Ce colosse d’1m94 avait ensuite effectué une bonne partie de sa carrière en Angleterre avec ses passages à Fulham, Portsmouth, West Ham ou encore Birmingham. Que la terre lui soit légère.