Sénégal : Gueye – “s’ils veulent la guerre…”

Rivaux historiques, le Sénégal et le Cameroun vont s'affronter vendredi (17h GMT) à Yamoussoukro pour le choc de la 2e journée du groupe C de la CAN 2023.

Après leur nul initial contre la Guinée (1-1), les Camerounais se retrouvent déjà dos au mur avant de défier le Sénégal, tenant du titre et auteur d'une entame en fanfare contre la Gambie (3-0). Alors que les Lions Indomptables se présenteront forcément avec les dents longues, le milieu de terrain du Sénégal, Idrissa Gana Gueye, leur a adressé un sérieux avertissement ce jeudi en conférence de presse de veille de match.

Gueye lance le choc

S’ils vont à la guerre. On sera prêt pour répondre présent. On est bien préparés pour ça. Tout le monde est prêt, donc s’ils veulent la guerre, ils l’auront“, a lancé le sociétaire d'Everton, peu moins taquin que son sélectionneur Aliou Cissé, avant de développer. “Nous aborderons le match contre le Cameroun de la même manière que nous l’avons fait lors du dernier match contre la Gambie. Autrement dit, se concentrer, respecter les consignes du coach, et se donner à 200% sans calculer notre adversaire. Se concentrer avant tout sur ce que le coach nous demande de faire. Lui et son staff ont bien étudié cette équipe camerounaise. Je pense qu’ils ont d’yeux que pour nous faire gagner ce match. Donc si nous faisons ce que le coach nous demande de faire, si tout le monde joue à son niveau, le match se passera bien et nous gagnerons la partie.

Une victoire permettrait au Sénégal de valider sa qualification en 8es de finale, et même un match nul permettrait de faire un grand pas vers le prochain tour. Pour Sadio Mané et sa bande, il s'agira aussi de prendre sa revanche sur l'édition 2017, lorsque les Camerounais avaient éliminé les Sénégalais en quarts de finale (0-0, 5-4 tab). Rappelons que les tenants du titre ont battu les Lions Indomptables (1-0) en match amical au mois d'octobre.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !