Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou le mois dernier en sélection, le Sénégalais Cheikh Ndoye (Angers) ne rejouera plus de la saison en club et sa participation à la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) est elle aussi fortement compromise. A moins que le milieu de terrain de 33 ans renonce à se faire opérer…

D’après Ouest France, le natif de Rufisque songe actuellement à cette alternative qui consisterait à consolider son genou par des soins plutôt que de passer sur le billard. De son côté, Angers préfère une opération qui limiterait le risque de rechute par la suite mais celle-ci le contraindrait à une longue indisponibilité et donc à faire une croix sur la CAN. Un vrai dilemme pour Ndoye qui tient là probablement une dernière occasion de disputer une compétition internationale avec son pays.