Keita Baldé, Spartak

Enorme coup dur pour Keita Baldé. Récemment recruté par le Spartak Moscou au terme de son contrat à Cagliari, l’ailier de 27 ans est rattrapé par une vieille affaire. Ce samedi, le club russe a en effet annoncé que l’international sénégalais a été suspendu jusqu’au 5 décembre par le Tribunal national antidopage italien pour «violation d’un contrôle antidopage» la saison passée avec Cagliari. Un test avait tout de même été effectué ce jour-là et celui-ci n’avait mis en évidence la présence d’aucune substance prohibée, mais cela ne change rien à l’infraction…

Même si la sanction été prononcée en Italie, celle-ci s’applique à toutes les compétitions, ce qui signifie que l’ancien Monégasque ne pourra pas espérer rejouer au mieux avant les quarts de finale de la Coupe du monde 2022 si le Sénégal parvient jusque-là. Et il ne pourra reprendre l’entraînement que 22 jours avant le terme de sa suspension. Voilà qui risque de sérieusement refroidir le sélectionneur Aliou Cissé dans ses choix pour le Qatar, même si on peut supposer que le Lion va faire appel… Dans l'immédiat, le technicien devra surtout remplacer l'ailier, qui figurait dans sa liste pour affronter la Bolivie (le 24 septembre) et l’Iran (le 27 septembre) en amical.