portrait-thierry-henry-sur-.jpg

Le footballeur Thierry Henry s’associe au couturier Tommy Hilfiger pour lancer sa fondation « The One Four All « , à travers une campagne pubicitaire et la vente d’une série limitée de vêtements, pour lutter contre le racisme et les inégalités sociales. Quant au chanteur américain Usher, pour le lancement de ses deux parfums Usher for Women et Usher for Men il a réussi l’exploit de réconcilier sa maman avec son épouse Tameka. Quel artiste !


portrait-thierry-henry-sur-.jpgLe footballeur, qui est depuis 2005 ambassadeur de la FIFA contre le racisme, continue sa bataille en lançant sa fondation de lutte contre le racisme et les inégalités sociales appelée « The One Four All ». Nommée ainsi après qu’il a obtenu son numéro de maillot, le 14, au FC Barcelone. Pour ce lancement en grandes pompes, il s’est associé à Tommy Hilfiger (dont il est l’égérie de la collection homme printemps automne 07). Ils lancent ensemble une série limitée de 14 pièces (eh oui, encore ce chiffre, pas superstitieux notre Thierry !) dont l’intégralité des bénéfices des ventes sera reversé à la fondation. La particularité de cette collection est que le portrait de Thierry Henry est imprimé sur la doublure, le rêve de tout metrosexuel qui se respecte ! En plus, elle est disponible en France chez Colette ou dans la boutique Tommy Hilfiger dans la rue du Faubourg Saint Honoré. Pour la pub, le beau et ténébreux Titi Henry, pose en souriant dans un superbe trench de la collection qui est vendu pour la modique somme de 1 014 €. Dommage que la collection ne soit que masculine. Je suis sûre que je parle pour toute les filles quand je dis que cela ne m’aurait pas derangée de l’avoir sur mon dos…thierry-henry-.jpg

Est-ce moi qui me fais des idées ou les fondations et autres organismes de charités sont bel et bien à la mode chez nos people preférés ? Je n’ai rien contre, mais il y a des associations d’individus et d’idées qui me laissent perplexe. Surtout la façon dont les gens se sacrifient pour la bonne cause ! J’imagine ce que porter du Tommy Hilfiger va faire pour éradiquer le racisme dans le monde. Surtout quand on se rappele qu’il n’y a pas si longtemps, dans les années 90, ce même couturier s’était lancé dans une tirades contre les « nègres » et leurs façons de dévaloriser « ses belles créations ». Cela avait d’ailleurs provoqué un scandale outre atlantique et causé le boycott de sa marque. Mais depuis, il a vu la lumière (et je parie qu’elle etait verte avec des signes de dollars) et a depuis regretté ses paroles et s’est excusé. Pour prouver sa bonne foi, il a signé Beyoncé pour vendre son parfum et a invité des noirs à manger chez lui. Donc, le fait de faire cette serie limitée avec Thierry Henry ne fait que montrer a quel point il est bel et bien repenti, n’est ce pas, surtout qu’il ne touche rien de ce partenariat. Gros coup de pub ou vrai repentir ? De toutes façons, on sait tous que les noirs ne sont pas rancuniers et qu’ils oublient vite…

Usher, jamais sans sa mère ?

Usher, sa maman et BeyoncéToujours dans la famille relations publiques, pour améliorer son image et continuer a s’enrichir, Usher le chanteur de R&B dont le mariage avec sa compagne Tameka Foster, de 12 ans son aînée et future mère de son fils a fait scandale parce qu’il a dû virer sa maman. Celle-ci n’était pas présente au mariage et est sensé ne pas parler a sa bru qu’elle accuse de mauvaise influence sur son fils. Tameka a fait virer sa belle-mère en tant que manager et gérante de Usher et a pris sa place. Cette semaine, pour le lancement de ses deux parfums Usher for Women et Usher for Men, il a réussi l’exploit de se réconcilier avec sa maman – devant caméra – et lui dédier son parfum et sa réussite. Et maman, toute émue, a elle aussi avouée être contente d’être bientôt grand-mère. Usher a passé la soirée a se prendre en photo avec sa maman et montré à quel point ils se sont tous réconciliés et que les querelles familiales sont toutes oubliées.

Usher et Tameka, son epouseSeule fausse note à la pseudo réconciliation, Tameka est arrivée en retard à la soirée et a ignoré cordialement sa belle-mère. Si bien que le photographe n’a pas pu immortaliser Usher et les deux femmes de sa vie. Heureusement que son nouvel album qu’il leur dédie à toutes les deux sort début novembre. D’ici là, il aura trouvé une parade pour améliorer son image d’enfant sage du R&B qui a été terni par cette polémique. Qu’est ce qu’on ne fait pas pour vendre des parfums et des disques ? Et à Hollywood l’image c’est tout !

 Voir le site de la fondation The One Four All