La FIFA n’aura pas perdu de temps. Après avoir prononcé vendredi la mise sous tutelle de la Fédération togolaise (FTF), l’instance qui régit le football mondial a nommé ce lundi Antoine Folly à la tête du comité de normalisation qui va prendre en charge la révision des statuts de la FTF et organiser des élections au plus tard le 30 novembre 2015. Ancien ministre des Sports, Folly sera également en charge des « affaires courantes de la FTF » et sera épaulé de cinq autres membres dans ce comité.