Capitaine de la sélection togolaise, Emmanuel Adebayor a mis un gros coup de pression sur sa Fédération à l’approche de la double confrontation contre la Gambie le mois prochain dans les éliminatoires de la CAN 2019. Pour honorer sa convocation, l’attaquant de l’Istanbul Basaksehir exigerait en effet que le match à domicile ait lieu sur une pelouse en état décent, ce qui n’est pas le cas de celle du stade municipal de Lomé.

L’ancien Gunner a réclamé de ne plus jouer sur cette « pelouse pourrie » et il aurait même demandé que la prochaine rencontre face à la Gambie soit délocalisée au Ghana, a affirmé le sélectionneur des Eperviers, Claude Le Roy, sur les antennes de Canal+. Une affaire à suivre…