Joueur de Toulouse entre 2001 et 2008, Achille Emana souffre de la situation actuelle du TFC, lanterne rouge de Ligue 1 et qui reste sur 11 défaites consécutives en championnat. Pour le milieu de terrain de 37 ans, cette situation est la conséquence de l’absence de leaders dans le vestiaire et d’un manque d’implication chez les joueurs.

«Il y a un problème de mentalité, un problème de leadership. Faut pas se mentir, il n’y a pas de leader», a déploré le Camerounais dans l’émission Le Vestiaire sur RMC Sport. «Je ne suis pas devin mais s’il n’y a pas quelqu’un qui met la main sur la table en disant quelque chose de vraiment sérieux, je ne pense pas que les choses vont avancer

Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’ancien Lion n’a pas apprécié sa récente visite au Stadium : «Quand je rentre dans le vestiaire, je vois ma photo en haut. Mais ils (les joueurs actuels) ne voient pas tous ces gens qui se sont battus pour que eux soient là. A la fin, tu te rends compte qu’ils n’en n’ont rien à foutre». Libre après avoir récemment résilié son contrat avec San Sebastian de los Reyes (D3 espagnole), le milieu de terrain aurait aimé qu’on fasse appel à lui pour donner un coup de main : «J’aurais bien voulu que (le président) Sadran me dise: ‘Reviens’. Cela aurait été un plaisir pour moi. Même si ce n’est pas pour jouer 90 minutes, mais au moins je sais que sur le terrain, j’aurais tapé du poing sur la table.» Un Emana particulièrement remonté !