En quête d’un successeur à Shawky Gharib pour le poste de sélectionneur avant d’entamer les éliminatoires de la CAN 2017 et de la Coupe du monde 2018, l’Egypte aurait identifié plusieurs profils. Parmi eux : Alain Giresse, Franck Rijkaard et l’ancien sélectionneur Hassan Chahata. Mais surtout, Georges Leekens. Pour convaincre l’actuel sélectionneur de la Tunisie de lâcher son poste pour rejoindre les Pharaons, la Fédération égyptienne lui ferait miroiter un salaire mensuel de 60 000 dollars révèle Al Joumhouria. D’après la presse égyptienne, un accord avec le technicien belge serait en vue.