CAN 2023 : Zambie-Tanzanie… Un nul, deux perdants…

En tête pendant 75 minutes à la surprise générale, la Tanzanie s'est fait reprendre à la 88e minute par une décevante Zambie (1-1), pourtant en infériorité numérique, ce dimanche à San Pedro à l'occasion de la 2e journée du groupe F de la CAN 2023. Ce partage des points n'arrange personne puisque les Chipolopolos face au Maroc et les Taifas Stars contre la RD Congo, seront probablement contraints de gagner lors de la dernière journée pour espérer se qualifier.

Lanterne rouge du groupe F au coup d’envoi suite à sa déroute contre le Maroc (0-3), la Tanzanie prenait rapidement les devants au tableau d’affichage. Les Taifa Stars étaient en effet récompensés de leur excellente entame par l’ouverture du score signée Simon Msuva après seulement 10 minutes de jeu. Profitant d’une récupération haute de la part d’un coéquipier, Mbwana Samatta décalait l’ancien attaquant du JS Kabylie actuellement au chômage pour une frappe au premier poteau, en pleine lucarne (0-1, 11e).

Après ce mauvais quart d’heure donc, la Zambie réagissait dans un premier temps par un centre de l’arrière gauche Roderick Kabwe coupé au premier poteau par Kings Kangwa, dont la reprise de la tête passait hors-cadre (21e). Puis par un nouveau centre venant cette fois de Lameck Banda, auteur d’un bon travail à droite, qui ne profitait ni à Patson Daka ni à Fashion Sakala, en position idéale au second poteau (31e).

Daka sauve la Zambie à 10 contre 11

Malgré cela, les choses se compliquaient pour les Chipolopolos qui voyaient leur capitaine Kabwe expulsé juste avant la pause, suite à un second carton jaune écopé pour excès d’engagement sur Samatta (44e). Ils frôlaient ensuite la catastrophe sur un tacle litigieux à la limite de la surface de réparation, non sanctionné par l’arbitre béninois Djindo Houngnandande, préalablement appelé par la VAR pour un potentiel penalty (45e+76).

Cela aurait pu provoquer un électrochoc mais loin s’en fallait. Les Tanzaniens accentuaient même la pression au retour de la pause grâce à leur supériorité numérique. À commencer par l’ailier gauche Kibu Denis reprenant hors-cadre un centre depuis le côté opposé (47e). Six minutes plus tard, l’arrière gauche Mohamed Hussein prenait la mauvaise décision via un centre à destination d’un coéquipier au second poteau, bloqué en l’occurrence par un défenseur adverse, alors qu’un second partenaire était démarqué au centre (54e). Le jeune rentrant Morice Abraham était mieux inspiré sur un tir écrasé aux abords de la surface, repoussée toutefois par Lawrence Mulenga (72e).

En souffrance depuis pratiquement l’entame, la Zambie piquait en fin de match par l’intermédiaire de Patson Daka. Le pensionnaire de Leicester arrivait lancé au premier poteau pour reprendre victorieusement d’une tête décroisée un corner botté de la gauche par le rentrant Clatous Chama (1-1, 88e).

Cette égalisation permet aux hommes d’Avram Grant de rester au contact du deuxième, la RDC, qui compte le même nombre de points aussi bien que la différence de buts (2 pts, 0). La Zambie affrontera le Maroc lors de la dernière journée pour une place en huitièmes. La Tanzanie peut nourrir des regrets, mais devra impérativement l’emporter face à la RDC pour elle aussi espérer la qualification.

Les buts en vidéo

Les compos de Zambie-Tanzanie

CAN 2023 : Zambie-Tanzanie… Un nul, deux perdants…
Prudence Ahanogbe