Maroc
Maroc : Boufal, Taarabt, et si l’heure du retour avait sonné ?
Confronté à la blessure d’Oussama Tannane, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, dispose de deux belles options pour le remplacer en relançant Adel Taarabt (Genoa) ou Sofiane Boufal (Southampton), en forme en ce moment. Le premier n’a plus été appelé depuis 2014, le second depuis juin.

Le 11 novembre, le Maroc se rend à Abidjan pour disputer la "finale" du groupe C des éliminatoires du Mondial 2018 face à la Côte d’Ivoire. Alors qu’un nul suffira aux Lions de l’Atlas pour valider leur billet pour la Russie, l’heure ne sera vraiment pas aux expérimentations pour le sélectionneur Hervé Renard lors de cette rencontre capitale. Pourtant, le technicien français pourrait être amené à prendre deux décisions fortes dans sa liste attendue pour la semaine prochaine. Le forfait de l’ailier Oussama Tannane libère en effet une place en attaque et deux joueurs viennent justement de s’illustrer ces derniers jours : Adel Taarabt (Genoa) et Sofiane Boufal (Southampton).

Bien sûr, la situation des deux milieux offensifs vis-à-vis de la sélection n’a absolument rien à voir. A 28 ans, après plusieurs frasques et des choix de carrière chaotiques, Taarabt n’a plus été convoqué depuis 2014. Mais à l’issue d’une année et demie blanche au Benfica, l’ancien Lensois revit du côté du Genoa, où il est prêté depuis le début d’année 2017. Avec deux buts, le dernier en date mercredi contre Naples (2-3), et une passe décisive, le Marocain signe un début de saison intéressant.

Taarabt : "j’ai changé et je veux aider l’équipe nationale"

Et l’intéressé en a profité pour adresser un message à Renard, qui l’a récemment appelé pour lui expliquer qu’il suit ses performances mais ne veut pas hâter son retour. "J’espère vraiment que Renard fera appel à moi car j’ai changé et je veux aider l’équipe nationale à se qualifier. On a un gros match, inch’Allah on fera le résultat qui nous enverra en Coupe du monde", a lancé le natif de Fès, qui a beaucoup gagné en maturité au cours des derniers mois."J’ai tout changé. Je mange bien, je bois bien, je vis bien, je me couche tôt, vers 23 heures. Je ne pouvais pas continuer comme je le faisais. J’ai suivi un régime sévère et j’ai perdu 11 kilos en trois semaines et demi", expliquait-il récemment. Cette métamorphose pourrait bien lui réouvrir les portes de la sélection, reste à savoir quand.

De son côté, Boufal a simplement raté les deux derniers rassemblements, en raison de son manque de temps de jeu à Southampton. Mais l’ancien Lillois a peut-être rebattu les cartes samedi. Après son entrée en jeu, il a éliminé six adversaires et inscrit un but d’anthologie qui a donné la victoire aux Saints contre West Bromwich (1-0). "Je suis tellement heureux avec ce but. J’ai très faim. Le plus important est de montrer à l’entraîneur que je peux jouer sur le terrain avec cette équipe", a lancé le Marocain après son exploit. Malheureusement pour les deux joueurs, Renard va sans doute privilégier l’équilibre collectif à la forme individuelle ce mois-ci. Reste que la blessure de Tannane devrait au moins ouvrir la porte à l’un d’eux.

- Le bijou de Boufal :


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Maroc




 
en bref

zoom



lire aussi

recherche