Adebayor ne rejouera plus !

Sans club depuis juillet 2020, la légende du football togolais, Emmanuel Adebayor, a officialisé sa retraite lundi soir à l’âge de 39 ans.

«Avec des hauts et des bas, ma carrière d'athlète professionnel a été une aventure incroyable. Merci à mes fans d'avoir été là à chaque étape. Je suis très reconnaissant pour tout ce que j'ai vécu et j'ai hâte de voir ce qui m'attend», a écrit l’attaquant sur Instagram.

Sans atteindre le niveau de popularité de ses contemporains Didier Drogba, Samuel Eto’o puis par la suite Yaya Touré, le Togolais aura toutefois été l’un des grands joueurs africains du XXIe siècle et l’un des rares talents du continent à avoir porté les couleurs du Real Madrid, le temps d’un prêt de six mois en 2011. Si la concurrence de Karim Benzema ne lui aura pas permis de s’imposer à la Casa Blanca malgré un bilan honorable (8 buts en 22 matchs), l’ancien capitaine des Eperviers aura tout de même connu une sacrée carrière, commencée à Metz, venu le recruter au pays puis poursuivie ensuite à Monaco, Arsenal, Manchester City, au Real donc, puis à Tottenham. La fin de parcours a été un peu plus chaotique à Crystal Palace, Istanbul Basaksehir et Kayserispor, avant une dernière escapade exotique au Paraguay, au Club Olimpico.

Des réussites… et des drames

Elu joueur africain de l’année en 2008 lorsqu’il évoluait chez les Gunners, le natif de Lomé aura pris part à 4 CAN, dont la première à seulement 17 ans en 2002 (puis 2006, 2013 et 2017) et surtout à la Coupe du monde 2006, unique dans l'histoire de son pays ! Le traumatisme de l’attaque du bus des Eperviers à Cabinda (2 morts) alors qu’ils se rendaient en Angola pour disputer la CAN 2010, aura évidemment profondément traumatisé le natif de Lomé. Suite à cet événement, le buteur restera en effet en retrait de la sélection pendant près de deux ans, avant de signer son grand retour en novembre 2011. Plusieurs autres mises en retrait suivront par la suite afin de dénoncer les dysfonctionnements au sein de la Fédération togolaise.

Sa dernière cape aura un goût d’échec avec une défaite face au Bénin en mars 2019, synonyme de non-qualification pour la CAN 2019. Victime de tentatives d’extorsion de fonds de la part de sa famille, Adebayor a été bien placé pour connaître le mauvais côté du football professionnel et il a confié avoir pensé au suicide, notamment à ses débuts en Europe. Des événements qui ont fini par forger le mental de celui qui possède un look bling-bling, digne d’un rappeur américain, et qui ne manque jamais l’occasion d’exhiber sa réussite sociale et financière, à l'image de sa luxueuse collection de voitures.

Adebayor ne rejouera plus !
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !