Al-Nassr : CR7 absent, Mané s’offre un festival !

Grâce à un doublé et deux buts spectaculaires, Sadio Mané a guidé Al-Nassr vers la victoire en championnat contre Al-Fayha (3-1).

Ce vendredi, Al-Nassr était de sortie pour la 28e journée de Saudi Pro League sans sa superstar et meilleur buteur Cristiano Ronaldo, suspendu après son coup de sang. Le match démarrait mal pour les Jaunes et Bleus. En effet dès la 6e minute, l’attaquant zambien Fashion Sakala ouvrait le score (son 14e but en championnat) sur une passe du Nigérian Anthony Nwakaeme.

La frustration gagnait davantage les Riyadiens lorsque l’ailier sénégalais Sadio Mané expédiait au-dessus un penalty accordé après recours à la VAR, privant ainsi son équipe d’une égalisation avant la mi-temps (42e). Alors qu’une défaite offrirait le titre à Al-Hilal, dont le match face à Al-Ahli a été reporté pour cause de LdC asiatique, il fallait attendre la 72e minute pour voir le but égalisateur, signé du défenseur Abdulelah Al-Amri.

Deux buts splendides pour se racheter

La machine était enfin lancée. Dirigée par son fer de lance Sadio Mané, elle transperçait deux fois en six minutes l’arrière-garde adverse. Quatre minutes après l’égalisation, le Lion exécutait un somptueux enchainement contrôle de la poitrine-frappe du gauche au premier poteau, suite à une passe lobée d’Otavio provenant de la gauche (76e). Bien aidé certes par la bourde du gardien. À la 82e, il bonifiait une passe anodine d’un coéquipier en passant entre deux adversaires, éliminant un troisième puis tirant entre les jambes du portier.

Le mari d’Aicha Tamba se rachetait idéalement de son gros raté de la première période, et portait ainsi son total à 12 réalisations en championnat (17 toutes en 38 apparitions compétitions confondues). Al-Nassr conforte donc sa place de dauphin, en attendant le titre d’Al-Hilal de Yassine Bounou et de Kalidou Koulibaly en cas de victoire sur Al-Ahli et Franck Kessié.

Al-Nassr : CR7 absent, Mané s’offre un festival !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.