Algérie : la CAN d’Aït-Nouri menacée ?

L'équipe nationale d'Algérie pourrait faire face à un dilemme concernant sa défense en vue de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations en Côte d'Ivoire, à cause de l'incertitude planant autour de la condition physique de Rayan Aït-Nouri (4 capes).

Lundi, lors du dernier match de Premier League entre son club de Wolverhampton et Fulham (2-3), Rayan Aït-Nouri a été contraint de quitter le terrain après seulement un quart d'heure de jeu. Cette sortie prématurée a été causée par une blessure à la cheville survenue lors d'un duel avec le latéral droit belge Timothy Castagne. Après une tentative de dribble, Aït-Nouri a malencontreusement tordu sa cheville, nécessitant l'intervention immédiate du staff médical de son équipe.

Bien qu'il ait tenté de revenir sur le terrain après un bref traitement, il est devenu évident que l'international de 22 ans ne pouvait plus courir normalement, le conduisant à demander son remplacement. En attendant un diagnostic plus précis, cette blessure suscite un vrai questionnement quant à sa capacité à récupérer à temps pour la prochaine CAN, un tournoi que les Fennecs débuteront dès le 15 janvier prochain contre l'Angola.

Une chance pour Yasser Larouci ?

Dans ce contexte, le sélectionneur Djamel Belmadi pourrait devoir envisager d'autres options pour le poste de latéral gauche. Alors que Ramy Bensebaini (58 sélections, 6 buts) est de plus en plus utilisé dans l'axe, Yasser Larouci, un autre talent prometteur, se présente comme une alternative viable si Aït-Nouri n'est pas rétabli à temps. L'arrière gauche de Sheffield United n'a que deux petites capes à son actif mais il semble armé pour être titulaire à la CAN, malgré un temps de jeu limité cette saison (seulement 5 apparitions en Premier League). Rappelons qu'au milieu de terrain, Ismaël Bennacer, le talentueux joueur du Milan AC, est également incertain pour la CAN et a tout juste repris l'entraînement collectif après sa blessure et son opération d’une lésion cartilagineuse au genou droit. Il pourrait toutefois effectuer son retour en match très prochainement, si l'on en croit les récentes déclarations de son coach Stefano Pioli.

Algérie : la CAN d’Aït-Nouri menacée ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.