Algérie : la CAN 2023 de Bennacer menacée ?

Touché au genou droit puis sorti au quart d’heure de jeu, lors de la demi-finale aller de Ligue des Champions, entre l’AC Milan et l’Inter (0-2), mercredi dernier à San Siro, Ismaël Bennacer va manquer de nombreux mois de compétition avant la CAN 2023.

Coup dur pour Ismaël Bennacer. Blessé au genou droit, l’international algérien (25 ans, 46 capes, 2 buts) sera indisponible pour une période de six mois. C’est ce qu’a indiqué l’AC Milan dans un communiqué publié ce mardi 16 mai sur son site officiel. « L'AC Milan annonce qu'Ismaël Bennacer a été opéré du genou droit à Lyon ce matin. La réparation de la lésion cartilagineuse a été effectuée avec succès par le Dr Bertrand Sonnery Cottet en présence du médecin du club de l'AC Milan, le Dr Stefano Mazzoni. Le temps de récupération est estimé à au moins six mois », a annoncé le club lombard.

Retour attendu mi-novembre, mais…

Le retour du milieu de terrain rossonero, auteur de trois buts et de deux passes décisives en 40 apparitions toutes compétitions confondues cette saison, est donc attendu autour du 10 novembre 2023, selon le site Transfermarkt. Il est toutefois difficile de donner un timing précis pour ce genre de longue indisponibilité et les fans des Fennecs vont retenir leur souffle pour le natif d’Arles qui souhaite disputer la CAN 2023 avec l’équipe d’Algérie en Côte d’Ivoire.

En effet, alors que le tournoi débute le 13 janvier 2024, le gaucher pourrait être à court de sensations et de rythme, même s'il est rétabli dans les temps. Malgré la qualification déjà en poche des Fennecs, son absence pour les prochaines échéances va contrarier les plans du sélectionneur Djamel Belmadi, soucieux de préparer le tournoi au mieux, avec un onze-type bien rôdé. Le compte à rebours est déjà lancé pour l’ancien d’Empoli et actuel cadre de la sélection algérienne…

Algérie : la CAN 2023 de Bennacer menacée ?
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.