Très coté depuis qu’il a conduit l’Algérie au sacre à la CAN 2019, Djamel Belmadi a reçu des propositions très lucratives au cours des derniers mois, dont une complètement folle émanant du Golfe, comme il l’a raconté ce vendredi sur les ondes de la Radio algérienne.

«Je viens de recevoir un truc… C’est de la fiction, je pensais que ça n’existait que dans les films. Un président de club dans ma région là-bas, ce n’est pas en Europe (dans le Golfe, ndlr). Il n’y a qu’eux ou la Chine qui peuvent dire ça. Il m’a dit ‘mets le chiffre que tu veux’ ! Vous vous rendez compte, j’ai entendu ces paroles de mon vivant», a assuré le technicien.

«Je sais que ces gens-là en sont capables. Après avoir déjà essayé de me faire venir il y a 2-3 mois avec un chiffre clair. (…) Ils m’ont dit, ‘le chiffre clair tu n’as pas voulu’, alors qu’il était déjà très très très intéressant, ‘mets le chiffre que tu veux’», a répété Belmadi qui a préféré rester fidèle aux Fennecs.