belmadi, algérie

Pour la première fois depuis le sacre à la CAN 2019, le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, avait procédé à un vaste remaniement en alignant seulement trois titulaires indiscutables jeudi au coup d’envoi du match amical face à la RD Congo (1-1). Et les éléments qui ont eu leur chance ont peiné à la saisir, comme l’a clairement signifié le technicien après la rencontre.

«Nous avons un peu manqué de rythme face à une équipe congolaise qui joue vite. Nous aurions pu mieux faire. Il y a des joueurs qui avaient la possibilité de se montrer, ils l’ont clamé mais c’était difficile pour eux. Je n’aime pas citer des joueurs mais j’attendais plus de certains d’entre eux», a glissé l’ancien meneur de jeu l’OM dans des propos rapportés par l’APS. «Nous avons un problème avec la stabilité. On veut toujours de nouveaux joueurs, de nouveaux systèmes…Pourquoi vouloir toujours changer ? Les places sont chères. L’idéal pour moi est quand on change, on ne voit pas trop de différences. (…) Il y avait de la frustration, mais je n’ai pas l’habitude de blâmer mes joueurs. J’ai hâte de voir leur réaction lors du second match amical face à la Colombie (mardi 15 octobre à Lille).»

Face aux Cafeteros, Belmadi devrait cette fois aligner son équipe-type.