Tristes scènes dimanche en Algérie. A l’occasion du match sur le terrain de la JS Saoura comptant pour la 24e journée du championnat (1-0), l’attaquant nigérien du NC Magra, Soumana Boubacar Hainikoye, a été victime d’insultes racistes de la part d’une partie des supporters de l’équipe locale.

Cet acte a été immédiatement condamné par la Fédération algérienne (FAF) dans un communiqué intitulé «le racisme dans les stades est ignoble et insupportable». «En ouverture des travaux de la réunion mensuelle statutaire du Bureau fédéral, ce lundi 31 mai 2021, le Président de la Fédération algérienne de football, M. Amara Charaf-Eddine, a tenu à dénoncer les actes racistes abjectes dont a fait l’objet le joueur du NC Magra, le Nigérien Boubacar Haïnikoye Soumaïna, en raison de son origine subsaharienne et de la couleur de sa peau», a dénoncé l’instance.

«Par ce message, je tiens à remercier du fond du cœur toutes les personnes, la fédération, les clubs, les institutions qui m’ont apporté leur soutien lors de l’incident d’hier. Je n’ai jamais douté de l’hospitalité et du grand cœur du peuple algérien. Aujourd’hui je considère l’Algérie comme mon deuxième pays, cause pour laquelle je ne suis pas prêt à accepter que certaines personnes essaient de ternir l’image de ce beau pays à travers des propos racistes.  (…) Je vous assure que je garde et garderai toujours l’Algérie dans mon cœur. Je ne doute pas de l’engagement de la fédération algérienne de football pour gérer la situation. L’Algérie est un beau pays avec un peuple exceptionnel. Merci pour la force et la motivation. Vive l’Algérie», a écrit le joueur prêté par le CR Bélouizdad sur Facebook. La classe !