En quête d’un successeur à Christian Gourcuff, parti le mois dernier, la Fédération algérienne (FAF) va comme prévu prendre son temps avant de désigner le nouveau sélectionneur des Fennecs. « Le recrutement du futur sélectionneur national n’interviendra comme annoncé précédemment qu’après le mois de Ramadhan et cela pour des raisons de large prospection« , a ainsi indiqué la FAF dans un communiqué. Le mois de jeûne devant prendre fin aux alentours du 6-7 juillet, le futur homme fort des Verts ne sera donc pas connu avant cette échéance.

 Sur le même sujet : Face aux rumeurs, la FAF met le holà