D’après la presse locale, la Fédération algérienne a ciblé plusieurs binationaux très prometteurs. Adam Ounas (Bordeaux), Zinedine Machach (Toulouse), Ismaël Bennacer (Arsenal) et Rayan Souici (Saint-Etienne) devraient tous être approchés dans les prochains mois.


La Fédération algérienne (FAF) les prend au berceau ! Bien décidée à éviter une nouvelle désillusion à la Nabil Fekir, l’instance prospecte à tout-va et cible des binationaux potentiellement sélectionnables qui sont de plus en plus jeunes. Comment souvent, la Ligue 1 est son vivier numéro un puisque d’après Le Buteur, elle a ciblé deux jeunes pépites du championnat de France.

Révélation du début de saison à Bordeaux, Adam Ounas (19 ans) fait évidemment partie du lot. Technique et plein de culot, le jeune milieu offensif a inscrit 2 buts cette saison. Reste qu’il est déjà membre de l’équipe de France U20 et qu’il évolue à un poste où les Fennecs sont déjà bien pourvus. Tout le contraire de Zinedine Machach, 19 ans également. Passé professionnel à l’automne, le jeune milieu de terrain vient d’enchaîner trois titularisations avec Toulouse. Il a l’avantage d’évoluer dans un secteur où aucun Fennec ne donne vraiment satisfaction ces derniers mois et il possède un pied droit très intéressant comme en atteste le but inscrit contre Montpellier.

Mais ce n’est pas tout. Si ces deux pépites commencent déjà à faire parler d’elle, la FAF vise également deux espoirs encore plus jeunes, comme le révèle Compétition. Parmi eux, Ismaël Bennacer. Egalement d’origine marocaine, le milieu de terrain qui fêtera ses 18 ans le 1er décembre a été recruté par Arsenal à l’intersaison en provenance d’Arles-Avignon. Auteur d’un but en Youth League, il a fait ses débuts avec les pros en League Cup le mois dernier dans un contexte compliqué (défaite 3-0 contre Sheffield Wednesday). Problème : lui aussi a choisi la France. Du moins chez les jeunes puisqu’il est international U19 tricolore.

Tournée européenne mi-janvier

La FAF veut également tenter le coup avec Rayan Souici. A 17 ans, le pensionnaire du centre de formation de l’AS Saint-Etienne est annoncé comme un futur crack. Surnommé le « nouveau Pogba » par la presse anglaise, il est notamment courtisé par Chelsea. Malheureusement pour les Fennecs, même s’il dispose de la nationalité algérienne, il a déjà fait son choix. « J’ai décidé, je veux jouer pour l’équipe de France » assurait-il à Eurosport.fr il y a un an.

Afin d’inverser la tendance pour lui comme pour d’autres, Christian Gourcuff (sous réserve qu’il soit maintenu à son poste, comme cela semble être en bonne voie) aurait prévu d’effectuer une tournée en Europe mi-janvier pour rencontrer ces jeunes ainsi que Farès Bahlouli, toujours ciblé mais qui reprend tout juste après une longue blessure. Le jeu en vaut la chandelle.