Présent ce mardi en conférence de presse, le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, a comme à chaque fois été interrogé sur les binationaux susceptibles de rejoindre les Fennecs, et en premier lieu le Lyonnais Houssem Aouar, actuellement international Espoirs français. Agacé par ce sujet, le technicien ne s’est pas montré très optimiste quant aux chances du Gone d’opter pour l’Algérie.

«Pourquoi il ne vient pas ? Parce qu’il est en équipe de France. Il n’a pas encore joué avec l’équipe de France A, donc il est encore sélectionnable. Oui, mais… difficilement sélectionnable au regard du passé. A part les vaillants joueurs du FLN, est-ce que vous avez des exemples de joueurs qui ont arrêté l’équipe de France pour venir jouer en Algérie ? Ça n’a jamais existé, donc ce n’est pas impossible, mais si cela se fait, ce sera une première», a souligné le vainqueur de la CAN 2019.

«Ces joueurs savent très bien qu’on est intéressés par eux, mais encore faut-il qu’ils disent oui…», a conclu l’ancien meneur de jeu de l’OM en faisant également référence à Rayan Aït-Nouri (Angers) et Yacine Adli (Bordeaux). Autant de dossiers qui restent donc en stand-by pour l’instant…