Algérie : Slimani s’explique après le “penaltygate”

La légende algérienne Islam Slimani a exprimé son point de vue suite au mini “penaltygate” survenu jeudi lors du match amical Algérie-Cap Vert (5-1).

À la 88e minute de la partie, un penalty a été accordé en faveur des Fennecs après une faute sur Said Benrahma à l'intérieur de la surface de réparation. Initialement, l'ailier de West Ham avait l'intention de le tirer lui-même, mais l'ancien joueur de Leicester lui a pris le ballon des mains pour le convertir lui-même. Après la rencontre, le buteur de 35 ans a décidé de répondre aux critiques. “Je suis désigné comme le deuxième tireur de penaltys après Mahrez. Les gens me critiquent juste parce que je suis né en Algérie, à 35 ans je joue au Brésil et non pas au Qatar. Vous devriez respecter Slimani“, a pesté avec véhémence l'attaquant algérien devant les journalistes.

3 buts en 5 matchs au Brésil

Depuis son arrivée au Brésil, Slimani a prouvé qu'il était toujours capable de faire la différence sur le terrain. En seulement cinq matchs, il a déjà inscrit trois buts et délivré une passe décisive, démontrant ainsi qu'à 35 ans, il en a encore sous la semelle. Lors du précédent exercice, il s'était déjà bien relancé en seconde partie de saison avec Anderlecht (Belgique), inscrivant neuf buts en 16 matchs, après une première partie de saison plus compliquée avec Brest (France), où il n'avait fait parler la poudre qu'à deux reprises en 18 apparitions.

Avec ses 94 capes et ses 43 buts en équipe nationale, Slimani possède une expérience précieuse en sélection, et sa forme actuelle est de bon augure à quelques mois de la Coupe d'Afrique des nations. En attendant, les Verts de Djamel Belmadi défieront l'Egypte ce lundi 16 octobre au stade Hazza-ben-Zayed d'Al-Ain, aux Émirats arabes unis. A priori, cette affaire du “penaltygate” n'aura pas d'impact sur l'équipe, Slimani et Benrahma ayant pris la pose ensemble tout sourire au coup de sifflet final et le Hammer ayant partagé cette photo avec le commentaire “Legend” sur ses réseaux sociaux.

Algérie : Slimani s’explique après le “penaltygate”
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.