Algérie : Zeghba rappelé pour la CAN, la tuile pour M’Bolhi ?

En pleine préparation à la Coupe d'Afrique des nations 2023, l'équipe nationale d'Algérie se retrouve dans une situation incertaine après le coup reçu par le gardien vétéran Rais M'Bolhi (37 ans, 96 capes) mardi lors de la première séance d’entraînement à Lomé.

D'abord présentée comme sans gravité, la blessure du portier pourrait s'avérer plus grave que prévue. En attendant d'avoir plus à ce sujet, le sélectionneur Djamel Belmadi et son staff ont en tout cas jugé la situation suffisamment grave pour prendre une mesure préventive en rappelant Mustapha Zeghba (33 ans, 7 capes). A quelques heures de la date limite pour déposer les listes, le gardien de Damac FC en Arabie Saoudite devient ainsi le 26ème élément du groupe qui participera à la prochaine CAN en Côte d'Ivoire.

Zeghba, qui était l'un des grands absents de la liste initiale, avait précédemment fait les frais du grand retour de M'Bolhi. Sa convocation peut donc être vue comme une ironie du sort. Il prendra la place numérique de l'attaquant Amine Gouiri, forfait, ce qui signifie que l'Algérie se préparera pour la compétition continentale avec quatre gardiens de but dans son effectif.

L'incertitude plane

L'incertitude plane maintenant sur l'état de M'Bolhi et la possibilité que son retour se transforme en cauchemar. Les supporters algériens et le staff technique attendront avec impatience des nouvelles concernant sa condition et sa disponibilité pour la Coupe d'Afrique des nations. Huitième de finaliste avec les Fennecs à la Coupe du monde 2014 et champion d’Afrique 2019, son expérience est forcément un plus pour les Verts, même s'il n'était pas pressenti numéro un dans les buts des Fennecs, rôle désormais dévolu à Anthony Mandrea.

Algérie : Zeghba rappelé pour la CAN, la tuile pour M’Bolhi ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.