L’histoire retiendra que l’ère Hossam El-Badry débute par une toute petite victoire. Trois mois après le fiasco de la CAN 2019 et l’élimination à domicile contre l’Afrique du Sud en 8es de finale (1-0), l’Egypte et son nouveau sélectionneur se sont péniblement imposés face au Botswana (1-0) ce lundi en match amical à Alexandrie.

Sans leur star Mohamed Salah, laissé au repos, les septuples champions d’Afrique ont pourtant largement dominé la rencontre, mais ils ont peiné à emballer le match lorsqu’ils ne manquaient pas de réalisme, à l’image de leur attaquant Ahmed Hassan « Kouka » (Braga), qui a vendangé plusieurs très grosses occasions.

Il a fallu attendre la 74e minute pour voir Hamdy Fathy libérer les Pharaons. Parfaitement servi sur une remise de Mahmoud Alaa, le milieu de terrain d’Al Ahly fêtait idéalement sa première cape seulement 20 minutes après son entrée en jeu ! Les Egyptiens devront se contenter de ce succès étriqué avant d’aborder les éliminatoires de la CAN 2021 face au Kenya et aux Comores le mois prochain. Un peu plus tôt, dans l’autre match amical au programme, le Rwanda et la Tanzanie se sont quittés en bons voisins (0-0).

Le onze de départ de l’Egypte : M. El-Shennawi – Ahmed Fathi, Alaa, Hegazi, Gomaa – Elneny, Hamed – El-Shahat, El-Saied, Trezeguet – Ahmed Hassan Kouka.