Et si Angelo Fulgini (23 ans) défendait les couleurs de la Côte d’Ivoire ? Né à Abidjan de parents français, le milieu de terrain d’Angers a fait l’objet d’une approche de la part du nouveau sélectionneur des Eléphants, Patrice Beaumelle. En réflexion, l’ancien international Espoirs tricolore ne ferme pas la porte.

«C’est sûr qu’être international est une récompense. Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire m’a téléphoné en mars et m’a dit que mon profil l’intéressait», a confirmé l’ancien Valenciennois pour L’Equipe. «Je lui ai répondu que je ne savais pas trop encore, que j’avais besoin de réfléchir. Comme je suis né là-bas, j’ai la nationalité ivoirienne aussi. Mais je lui ai dit que je prendrais mon temps.»

Fulgini a disputé 23 matchs toutes compétitions confondues cette saison avec le SCO pour un but marqué.