Auteur d’un dépassement dangereux sur la rocade d’Angers, Stéphane Bahoken a ensuite adopté une attitude intimidante vis-à-vis d’un policier en civil. L’attaquant camerounais devra se présenter devant la justice pour répondre de ses actes en décembre prochain.

Stéphane Bahoken s’invite dans la rubrique faits divers. Début août, alors qu’il était au volant de son véhicule, une de ces puissantes cylindrées dont raffolent les footballeurs, l’attaquant d’Angers a effectué un dépassement en franchissant à vive allure une ligne continue, révèlent Ouest-France et L’Equipe. L’automobiliste qu’il tentait de dépasser l’a alors rattrapé et interpellé sur le caractère inapproprié de sa manœuvre, lui demandant de s’arrêter.

L’attaquant camerounais a refusé et même entrepris des manœuvres risquées visant vraisemblablement à semer l’automobiliste avant de se décider à s’arrêter. Pas de chance, il avait affaire à un policier en congés… Même s’il a eu l’honnêteté de reconnaître les faits qui lui sont reprochés, le natif de Grasse devra comparaître devant la justice début décembre. La fin de l’année 2020 risque d’être stressante pour le Lion Indomptable dont le permis pourrait être retiré. Il risque par ailleurs de payer une amende salée de 15 000 euros voire un an de prison.