Auteur de performances remarquées avec l’Atletico Madrid, Thomas Partey (26 ans) a tapé dans l’œil d’Arsenal. Interrogé par Tru FM, le père du milieu de terrain ghanéen a admis l’existence de sérieux contacts avec les Gunners.

«J’ai appelé mon fils après avoir entendu les rumeurs et il m’a dit que les rumeurs étaient vraies. Il m’a dit qu’il discutait avec Arsenal. Tout dépend de l’offre exigée par l’Atletico. Je serai heureux s’il décide de partir à Arsenal. Ils ont beaucoup de supporters au Ghana», a indiqué le paternel. «Ce dont ils discutent maintenant, c’est de savoir comment l’Atletico va le libérer.»

En l’état actuel des choses, Arsenal devra débourser 50 millions d’euros, soit le montant de la clause libératoire du Black Star, pour le recruter. De son côté, l’Atletico tente de convaincre Partey de prolonger en doublant son salaire (75 000 euros par semaine actuellement) ainsi que le montant de sa clause libératoire afin de refroidir ses prétendants.