Bounedjah annoncé par son nouveau club ! (officiel)

Dans les tuyaux depuis plusieurs jours, la signature de l’international algérien Baghdad Bounedjah a enfin fait l’objet d’une annonce officielle.

Fin du suspense. La signature de l’attaquant de Fennecs d’Algérie, Baghdad Bounedjah (71 sélections, 30 buts), a été officiellement annoncée par Ibrahim Al Sada, le nouveau président élu du club qatari d’Al-Shamal. “Baghdad Bounedjah est un grand joueur et nous le remercions d'avoir choisi notre club, il a signé un contrat de deux ans plus une en option”, a annoncé le dirigeant sur la chaine Alkass, en marge d’une assemblée générale élective.

Bounedjah continue d’écrire sa légende au Qatar

Le weekend dernier, Bounedjah avait passé avec succès sa visite médicale avec le huitième sur 12 équipes de la dernière édition de la Qatar Stars League. Son officialisation n’était donc plus qu’une question de jours. À travers ce mouvement, l’ancien de l’ES Sahel d’Al-Sadd prend ainsi le contre-pied parfait des rumeurs qui l’envoyaient à Al-Shabab en Arabie saoudite. S’étant pris un vent de la part d’Al-Sadd en hiver lorsqu’il proposait un chèque de 12 millions d’euros pour le buteur de 32 ans, le club basé à Riyad s’attendait en effet, d’après plusieurs sources, à accueillir gratuitement le natif d’Oran, dont le contrat expire le 30 juin prochain. À l’arrivée, que nenni !

Bounedjah reste donc au Qatar et aura l’occasion de soigner un peu plus sa légende en QSL la saison prochaine. À Al-Shamal, il sera épaulé par son jeune compatriote Omar Mohamed (20 ans) et le Marocain Younès Belhanda, entre autres, tous les deux au club depuis l’été et l’hiver derniers. Il côtoiera en outre le gardien sénégalais Babacar Seck, qui vient de boucler son quatrième exercice au SSC. Un choix de carrière tout de même assez étonnant.

Bounedjah annoncé par son nouveau club ! (officiel)
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.