Ballon d’Or africain – Mahrez : “j’ai entendu qu’on essayait de pousser pour Bounou…”

Le 11 décembre prochain, la Confédération africaine de football (CAF) décernera le trophée de Joueur africain de l’année, plus communément appelé Ballon d’Or africain.

Trois favoris semblent se détacher pour cette édition, qui tiendra compte des performances des 30 nommés entre novembre 2022 et septembre 2023 : Victor Osimhen, 8e au Ballon d’Or France Football, Yassine Bounou, 13e de ce même classement et Riyad Mahrez, qui ne faisait pas partie des nommés. Alors que la presse algérienne fait état ces derniers jours de rumeurs affirmant que le Maroc aurait reçu l’assurance de voir Bounou sacré en échange de l’organisation de la cérémonie à Marrakech, Mahrez a effectué ce lundi une sortie médiatique fracassante dans les colonnes de L’Equipe.

« Le Ballon d'Or africain, normalement, il y a toujours Mané, Salah mais l'année dernière sur le plan collectif, ça a été un peu plus difficile pour eux. Moi, j'ai gagné le triplé (FA Cup, Premier League et Ligue des champions). Dans l'année, sélection comprise, j'ai mis 20 buts et donné 15 passes décisives. Dans le jeu, j'ai été un acteur majeur en PL, FA Cup, un peu moins en Ligue des champions, mais sur les dernières années, j'ai toujours été important dans cette compétition. Il y a une forme de logique à ce que je sois récompensé par ce titre européen », a d’abord mis en avant l’ailier d’Al-Ahli, sacré en 2016 et déjà en pleine campagne. Avant de mettre les pieds dans le plat au sujet de Bounou !

” C'‘est vrai qu'il a gagné la Ligue Europa, ça ne vaut en aucun cas un triplé avec City”

« Après, j'ai entendu qu'on essayait aussi de pousser pour le gardien du Maroc, Bounou, c'est vrai qu'il a gagné la Ligue Europa, mais bon ça ne vaut en aucun cas un triplé historique avec City. Donc on verra... », a ainsi lâché le transfuge de Manchester City. Rappelons que le gardien des Lions de l’Atlas a aussi atteint les demi-finales de la Coupe du monde 2022 en brillant tout au long du parcours historique de son équipe. On souhaite bien du courage au jury composé de la Commission Technique de la CAF, de professionnels des médias, de joueurs et d’entraîneurs pour trancher !

Ballon d’Or africain – Mahrez : “j’ai entendu qu’on essayait de pousser pour Bounou…”
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !