Ballon d’Or africain 2023 : nos 10 favoris

Alors que la date officielle de la cérémonie du Ballon d'Or africain, également connu sous le nom de Joueur Africain de l'année, n'a pas encore été annoncée, les spéculations vont bon train sur les joueurs qui pourraient remporter cette prestigieuse distinction en 2023. 

Parmi les favoris indiscutables pour la succession de Sadio Mané, double tenant du titre, on retrouve des noms comme Victor Osimhen (Nigeria), Youssef En-Nesyri (Maroc), Sofyan Amrabat (Maroc) ou encore les portiers André Onana (Cameroun) et Yassine Bounou (Maroc). Ces joueurs ont réussi à se démarquer et à faire étalage de leur talent tout au long de la saison. Dans cet article, nous analysons de plus près ces prétendants et leurs performances qui les placent en tête des favoris pour remporter le Ballon d'Or africain cette année.

10. Chancel Mbemba (Marseille / Congo)

Chancel Mbemba a réalisé une excellente saison avec l'Olympique de Marseille, qui s'est classé troisième du championnat de France de Ligue 1. Il a disputé 45 matchs et marqué 7 buts toutes compétitions confondues. Grâce à ses performances solides, le défenseur international congolais (68 sélections, 4 buts) a contribué à la qualification du club de la Canebière pour le 3e tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions. Élu dans l'équipe-type de la saison en Ligue 1 lors de la cérémonie des Trophées UNFP, l'ancien joueur du FC Porto a également remporté le prix Marc-Vivien Foé, qui récompense le meilleur joueur africain de la saison en Ligue 1.

9. Thomas Partey (Arsenal / Ghana)

Véritable métronome des Gunners d'Arsenal, le milieu défensif et international ghanéen Thomas Partey (44 sélections, 13 buts) a largement contribué à la belle saison du club londonien, vice-champion d'Angleterre. En tout, il a pris part à 40 rencontres (3 buts) cette saison sous le maillot Rouge et Blanc. Tout juste trentenaire, l'ancien pensionnaire de l'Atlético Madrid pourrait bien poursuivre sa carrière du côté de l'Italie. Selon des rumeurs qui circulent, plusieurs clubs de Série A s'intéresseraient en effet à lui. Il dispose toutefois d'encore deux ans de contrat chez les Gunners.

8. André-Frank Zambo Anguissa (Naples / Cameroun)

Le milieu relayeur Zambo Anguissa, passé par l'OM, Fulham ou encore Villarreal, a connu une saison exceptionnelle avec Naples (45 matchs TCC, 4 buts). Le club italien a remporté le titre en Serie A, un accomplissement historique attendu depuis 33 ans et l'époque d'un certain Diego Maradona. Anguissa, qui a aussi disputé la Coupe du monde 2022 avec le Cameroun, a été un titulaire indiscutable tout au long de la saison et a contribué de manière significative au succès de son équipe. Malgré la déception évidente de l'élimination en quart de finale de la Ligue des champions contre le Milan AC, il s'agit d'une saison pleine pour l'ancien Olympien de 27 ans, qui malgré les convoitises, devrait rester à Naples.

7. Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)

Avec son club de Manchester City, Riyad Mahrez a connu une saison brillante. Bien qu'il ait été parfois relégué sur le banc et qu'il n'ait pas joué la finale de la Ligue des Champions remportée face à l'Inter Milan (1-0), le Fennec a su démontrer sa qualité et son impact lorsqu'il était sur le terrain. L'ancien joueur de Leicester a marqué 15 buts et délivré 13 passes décisives toutes compétitions confondues, montrant sa capacité à influencer le jeu et à créer des occasions. Malgré sa situation de remplaçant de luxe de plus en plus omniprésente au fil de la saison, le natif de Sarcelles en région parisienne a su saisir chaque opportunité qui lui a été offerte. Sa qualité technique et sa créativité sont intacte. Il est actuellement sur les tablettes d'Al-Ahli (Arabie Saoudite).

6. Mohamed Salah (Liverpool / Egypte)

Mohamed Salah, star des Reds de Liverpool, a été sélectionné dans l'équipe type de la saison de la Ligue des Champions. Il a donc été reconnu pour ses performances exceptionnelles dans la compétition la plus prestigieuse pour un club. Bien que Liverpool ait été éliminé dès les huitièmes de finale par le Real Madrid, Salah a brillé en marquant huit buts en autant de matchs. Sa contribution a été essentielle pour son équipe, et il a confirmé son statut de joueur de classe mondiale. Si en championnat, les Reds ne se sont classés que 5ème, le Pharaon a tout de même inscrit 19 buts lors des 38 matchs de Premier League qu'il a disputé. Une saison sans trophée mais une saison pleine quand même pour le Pharaon !

5. Sofyan Amrabat (Fiorentina / Maroc)

Sofyan Amrabat, milieu international marocain (49 capes) évoluant à la Fiorentina, a réalisé une saison réussie tant avec son club qu'avec la sélection nationale. Au sein du club italien, il a disputé 39 matchs toutes compétitions confondues, dont 32 en tant que titulaire, démontrant ainsi la confiance que lui accorde son entraîneur Vincenzo Italiano. Il a également atteint la finale de la coupe d'Italie, hélas perdue contre l'Inter (1-2). Avec la Viola, il a aussi échoué en finale de la Conférence League, sur le même score face au club anglais West Ham. Sa Coupe du monde avec les Lions de l'Atlas, durant laquelle il a atteint le dernier carré, a également été une franche réussite. Plusieurs clubs cherchent actuellement à le recruter, dont le grand Barça…

4. Youssef En-Nesyri (Séville / Maroc)

Malgré des hauts et des bas, Youssef En-Nesyri, international marocain (58 sélections, 17 buts) du FC Séville, a également réussi sa saison. Son club a remporté la Ligue Europa, ce qui lui a permis de soulever le prestigieux trophée européen pour la seconde fois après la victoire en 2020. Le Lion de l'Atlas de 26 ans a contribué aux performances de son équipe en marquant des buts importants tout au long de la compétition (4 buts). En ce qui concerne la sélection nationale, En-Nesyri a également été un élément clé de l'équipe marocaine lors de la Coupe du monde 2022. Son talent et son sens du but (2 réalisations au Qatar) ont été précieux pour les Lions de l'Atlas, qui ont atteint les demi-finales, ce qu'aucune équipe africaine n'avait réussi à faire jusqu'à maintenant. 

3. André Onana (Inter Milan / Cameroun)

La saison d'André Onana avec l'Inter Milan a été exceptionnelle. Il a été un élément clé de l'équipe qui a remporté la Coupe d'Italie et la Supercoupe. En Ligue des champions, l'Inter Milan a atteint la finale, mais a malheureusement été battu par Manchester City (1-0). Malgré cette défaite, Onana a livré de solides performances tout au long de la compétition. Il a ainsi été fort logiquement inclus dans l'équipe-type de la saison de la Ligue des champions, avec 8 clean sheets à son actif. Une belle tête de vainqueur ? En fait, là où le bât blesse pour l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam, c'est avec la sélection. Le portier de 27 ans n'a en effet pas grand-chose à mettre en avant avec les Lions Indomptables, puisqu'il n'a disputé qu'une seule rencontre lors du dernier Mondial, avant de claquer la porte en plein tournoi puis de mettre fin à sa carrière internationale. Un regret pour bon nombre de ses compatriotes, dont son ancien capitaine en sélection Stéphane Mbia.

2. Yassine Bounou (Séville / Maroc)

Yassine Bounou a connu une excellente saison avec le FC Séville en Ligue Europa. Le gardien de but international marocain (54 sélections), qui a pourtant perdu sa place de titulaire en Liga en 2023, a été un élément clé de l'équipe espagnole qui s'est adjugée le titre en C3. En finale, il a été le héros de la séance de tirs aux buts contre la Roma (1-1, 4 tab à 1). Son leadership et ses performances solides ont été reconnus puisqu'il a été inclus dans l'équipe-type de la saison de la Ligue Europa cuvée 2022-2023. Avec les Lions de l'Atlas, il s'est également montré sous son meilleur jour lors du Mondial au Qatar, en fin d'année dernière. Lors de la séance de tirs au but face à l'Espagne en huitièmes de finale, le longiligne portier (1 mètre 95) avait notamment arrêté tous les tirs au but de la Roja. Un véritable héros en club comme en sélection. De quoi attirer les prétendants…

1. Victor Osimhen (Naples / Nigeria)

Victor Osimhen a réalisé une saison XXL avec Naples. ll est devenu le premier joueur africain à terminer meilleur buteur de Serie A avec 26 buts en 32 matchs, contribuant ainsi largement au titre de son équipe, qui a remporté le championnat italien pour la première fois depuis 1990. Il a également battu le record du plus grand nombre de buts marqués par un joueur africain en une seule saison de Serie A, dépassant Samuel Eto'o et ses 21 buts en 2010-2011. En terminant meilleur buteur de Serie A tout en remportant le Scudetto avec Naples, le Nigérian a accompli un exploit qui n'avait pas été réalisé depuis 2009 par le suédois Zlatan Ibrahimovic avec l'Inter Milan. A seulement 24 ans, l'ancien joueur du LOSC est plus que jamais sur le toit de l'Europe. Conséquence : il attire les plus grandes écuries européennes, notamment le Paris-Saint-Germain. Il était pourtant difficile d'imaginer une telle trajectoire de carrière lorsqu'il a débuté en Europe…

Mention d'honneur (auraient aussi pu y figurer) : Eric Maxim Choupo-Moting (Bayern Munich / Cameroun), Nayef Aguerd (West Ham / Maroc), Boulaye Dia (Villarreal / Sénégal)…

Ballon d’Or africain 2023 : nos 10 favoris
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.