Bayern : Kahn désavoue Choupo-Moting

Oliver Kahn, le président du Bayern Munich, a adressé un tacle indirect à Eric Maxim Choupo-Moting dans la foulée de l’élimination des Allemands en quarts de finale de Ligue des Champions, mercredi, face à Manchester City (0-3, 1-1).

La pilule a du mal à passer pour le dirigeant bavarois. Son Bayern Munich, pollué par l'affaire Mané, a été éliminé de la plus grande compétition européenne, quelques semaines après sa sortie en quarts de finale de la Coupe d’Allemagne (défaite 1-2 contre Fribourg). Surclassés à l’Etihad Stadium puis tenus en échec à l’Allianz Arena, les Munichois ont reçu une leçon de réalisme de la part des Citizens.

Si l’ancien gardien de but du Rekordmeister a remis en cause le mauvais casting du club lors du dernier mercato estival, notamment en attaque, un homme en a particulièrement pris pour son grade. Il s’agit du Camerounais Eric Maxim Choupo-Moting (34 ans, 73 sélections, 21 buts). Alors qu’il devait remplacer au pied levé Robert Lewandowski parti au Barça l’été dernier, l’ancien du PSG a été épinglé pour son manque d’efficacité devant le but dans ce grand rendez-vous, malgré ses stats globalement très honorables sur l'ensemble de la saison (17 buts en 29 apparitions). Mercredi, le Lion Indomptable a été transparent sur le front de l’attaque, bien muselé par le trio citizen Aké-Dias-Akanji. Le natif de Hambourg a tiré trois fois au but pour deux tirs cadrés. Des statistiques loin de contenter l’ex-capitaine de la Nationalmannschaft.

Kahn regrette Lewandowski

« En début de saison, nous avons tout fait pour tenter de recruter un nouvel avant-centre. Il y en avait un très fort sur le terrain ce soir mais pas avec nous malheureusement (Erling Haaland, ndlr). Eric Maxim Choupo-Moting est toujours très bon. Il marque souvent en sortie de banc. Il y a aussi le jeune Mathys Tel, mais c’est vrai que nous avons un manque à ce poste. Ce n’est pas simple de trouver la perle rare. Tout le monde n’est pas Robert Lewandowski. C’est également une question de prix. Si vous regardez en Europe, combien de joueurs ont le même niveau que Robert Lewandowski ? Il n’y en a pas beaucoup… Et si ce joueur existe, c’est à un prix exorbitant », a commenté le dirigeant allemand en interview d’après-match.

En délicatesse avec son genou, Eric Maxim Choupo-Moting avait fait le forcing pour disputer la partie de Ligue des Champions. Peu influant en position d’avant-centre, il a été remplacé par le jeune français Mathys Tel (71e). Alors qu'une pointure est attendue en pointe lors du prochain mercato, le Camerounais risque de devoir se contenter d'un statut de remplaçant la saison prochaine.

Avatar photo
Prudence Ahanogbe