Rachid Ghezzal et Ryan Mendes se sont blessés mercredi pendant le stage de préparation de leur équipe. Si la durée de l’indisponibilité de l’Algérien, qui souffre du tendon d’Achille, et du Cap-Verdien, victime d’une entorse d’un ligament du genou, n’est pas encore connue, leur état inquiète.


Et dire que la saison n’a pas encore officiellement débuté. Destinée à retrouver le rythme après quelques semaines de vacances, la phase de préparation, marquée par un important travail foncier et toute une série de matches amicaux, n’a pas toujours l’effet escompté. Ce n’est pas Rachid Ghezzal et Ryan Mendes, blessés ce mercredi, qui diront le contraire.

Battu par le PSV Eindhoven mercredi soir (0-2), l’Olympique Lyonnais a peut-être perdu plus qu’un match amical. Blessé en tentant une frappe juste avant la mi-temps, Rachid Ghezzal a ressenti une vive douleur au tendon d’Achille gauche, qui l’a obligé à sortir du terrain en boitant. « On est assez inquiet, c’est le gros point noir de la soirée. On va attendre les examens« , explique l’entraîneur Hubert Fournier. Ces derniers jours, le nom du milieu offensif international algérien (23 ans), confronté à une rude concurrence à l’OL, circulait notamment du côté du GFC Ajaccio. Un possible transfert que cette blessure pourrait bien faire capoter.

Davantage habitué à fréquenter l’infirmerie depuis son arrivée au LOSC, Ryan Mendes espérait quant à lui être épargné un peu plus longtemps cette saison. Malheureusement, l’ailier international cap-verdien n’aura tenu qu’un match, samedi dernier contre Boulogne sur Mer (2-1). Blessé dans la semaine, il n’était pas en état d’affronter Lokeren mercredi (1-4) pour la deuxième sortie de la saison. Et pour cause, l’ancien Havrais souffre d’une entorse du ligament latéral interne du genou gauche, indique le site officiel de son club.

Si la durée de son indisponibilité n’est pas encore connue, le Requin Bleu semble déjà out pour les prochaines semaines, au moins. Une bien triste nouvelle alors qu’il avait choisi cette période de l’année pour briller il y a un an (1 but et 3 passes décisives entre Ligue 1 et Europa League en juillet/août 2014). Maudites blessures.