A la recherche d’un successeur à Kamou Malo au poste de sélectionneur, le Burkina Faso a lancé un appel à candidatures qui s’est achevé le 31 mars. A l’issue de celui-ci, 64 postulants ont déposé leur dossier, révèle ce lundi la Fédération burkinabè (FBF). L’instance ne dévoile évidemment aucun nom mais se satisfait de «cet intérêt manifesté par les différents candidats», qui «honore notre faitière et traduit les progrès réalisés par le football burkinabè.»

La FBF précise que les candidats représentent un total de 19 nationalités différentes : algérienne, allemande, anglaise, bosniaque, brésilienne, bulgare, burkinabè, congolaise, écossaise, espagnole, française, gabonaise, italienne, ivoirienne, portugaise, serbe, suisse, turque et uruguayenne.

La prochaine étape du recrutement prévoit que la commission chargée du recrutement du sélectionneur présélectionne un certain nombre de candidats qui seront invités à venir à Ouagadougou afin de passer un entretien.