Suite à la non-qualification pour la CAN 2019, le Burkina Faso change de cap ! Après avoir recouru à des sélectionneurs majoritairement européens ces dernières années (Paul Put, Gernot Rohr et à deux reprises à Paulo Duarte, non prolongé en début de mois), les Etalons ont choisi de nommer un technicien local sur leur banc, Malo Kamou, indique un communiqué de la Fédération (FBF) ce mardi.

Agé de 56 ans, cet ancien milieu de terrain a été international burkinabè entre 1985 et 1991, avant d’entamer une brillante carrière d’entraîneur au pays. Le technicien a ainsi remporté le championnat avec le Real Club du Kadiogo (RCK) en 2016 et 2017 et la Coupe nationale en 2012 et 2016. Il venait de terminer 3e du championnat avec l’Union sportive des forces armées (USFA), où il était en poste.

Mission CAN 2021

«Nous avons dit que nous allons essayer l’expertise locale, mais bien sûr, le staff ne sera pas totalement local. Le coach principal sera un local, mais nous allons certainement amener d’autres expertises pour l’aider dans sa tâche», précisait récemment le président de la FBF, Sita Sangaré, au micro de RFI. On devrait en savoir plus à ce sujet lors de la présentation du nouveau sélectionneur qui aura lieu vendredi.

La première mission de Kamou sera évidemment de qualifier Bertrand Traoré et sa bande pour la CAN 2021, eux qui figurent dans un groupe éliminatoire abordable avec l’Ouganda, le Malawi et le Soudan du Sud ou les Seychelles (les deux premiers de la poule seront qualifiés). Notons que Kamou aura seulement la charge des A puisque Seydou Zerbo, dit Krol, a été confirmé en mai dernier sur le banc de la sélection A’ qui va tenter de se qualifier pour le CHAN 2020.


Crédits photo : burkina24.com