Battu par la Centrafrique (0-2) puis humilié par le Maroc (0-3) mardi à domicile, le Burundi connaît une entame catastrophique dans les éliminatoires de la CAN 2021 quelques mois seulement après avoir pris part à la première phase finale de CAN de son histoire. Alors que des rumeurs annonçaient le sélectionneur Olivier Niyungeko sur la sellette, la Fédération (FFB) a tenu à apporter son soutien entier au technicien.

«Le problème n’est pas le coach Olivier Niyungeko, le problème qu’a l’équipe nationale est complexe», a écrit l’instance ce mercredi sur son compte Facebook. Dernières du groupe E avec 4 points de retard sur le 2e, la Mauritanie, les Hirondelles se retrouvent déjà en danger dans ces qualifications.