Burundi : Lydia Nsekera battue, Ndikuriyo nouveau président de la Fédération

Lydia Nsekera, l'une des seules femmes à la tête d'une fédération nationale de football au monde, membre du comité exécutif de la Fifa, a perdu son poste à la tête de la Fédération burundaise (FFB), a indiqué lundi l'instance. La charismatique burundaise, 46 ans, était à la tête de la FFB depuis 2004, un poste qu'elle avait gagné en s'imposant dans l'univers “terriblement macho” du football de son pays, a-t-elle confié un jour. Elle était entrée dans l'Histoire du football en mai 2012, en devenant également la première femme membre du comité exécutif de la FIFA. Mais dimanche, elle a été évincée de la tête de la FFB au profit d'un influent membre du parti au pouvoir au Burundi lors d'élections organisées à huis-clos. “C'est le sénateur Révérien Ndikuriyo qui est arrivé en tête avec 31 voix sur 56 votes. La présidente Lydia Nsekera en a obtenu 25 et il y a eu deux abstentions“, a précisé à l'AFP le secrétaire exécutif de la FFB, Jérémie Manirakiza.

Burundi : Lydia Nsekera battue, Ndikuriyo nouveau président de la Fédération
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.