La Fédération tunisienne (FTF) n’échappera pas à une amende. Dans un communiqué publié ce mardi, le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football a confirmé les sanctions prises à l’encontre des Aigles de Carthage après le quart de finale houleux de la CAN 2015 face à la Guinée Equatoriale. L’instance a indiqué avoir « observé une évolution de la position tunisienne« , qui a certes refusé d’envoyer une lettre d’excuse, mais qui a « implicitement reconnu son tort » en refusant de continuer à défendre sa position prise après le match face à la Guinée Equatoriale, lors de la rencontre du 13 mars mars à Dakar en marge de la CAN des moins de 20 ans. Le jury a donc confirmé les sanctions financières infligées à la FTF le 3 février dernier, mais a retiré les menaces au sujet d’une éventuelle exclusion en vue de la CAN 2017. Les Aigles de Carthage pourront donc prendre part au éliminatoires qui débuteront en juin.