Après Yaya Touré, André Ayew est à son tour monté au créneau pour faire part de son incompréhension au sujet de l’attribution du trophée de joueur africain de l’année à Pierre-Emerick Aubameyang.


Arrivé 3e pour le titre de joueur africain de l’année 2015 lors de la cérémonie des CAF Awards qui s’est tenue jeudi soir à Abuja, André Ayew a la défaite amère. Bien plus que de ne pas avoir remporté le trophée qui est finalement revenu à Pierre-Emerick Aubameyang, c’est sa place sur la dernière marche du podium que ne comprend pas l’international ghanéen. « Yaya et moi, on était finalistes de la CAN, il a gagné, j’ai fini meilleur buteur. Ensuite en club, ça s’est super bien passé quand je suis revenu à Marseille et j’ai même été élu joueur du mois d’août en Angleterre avec Swansea. Et Yaya, capitaine des Eléphants, a fait une belle année aussi. Alors je croyais que ce serait l’un de nous deux« , a indiqué le milieu de terrain à L’Equipe« .

« Aubameyang est un ami et il a fait une super année. Et c’est un super mec. Il a marqué beaucoup de buts« ,a-t-il tenu à ajouter, avant de poursuivre : « Mais Yaya et moi, on n’a pas le même rôle mais ça ne nous a pas empêché d’être décisifs aussi. S’il n’y avait pas eu la CAN, d’accord on peut en discuter mais là non, on doit privilégier nos compétitions… On doit les respecter. Si, nous Africains, on ne le fait pas, qui le fera ? Franchement, c’était Yaya ou moi cette année. » Une sortie qui, après celle de Yaya Touré, n’a pas fini de faire parler…

 Sur le même sujet : « CAF Awards 2015 : Yaya Touré s’insurge du sacre d’Aubameyang«