Cameroun : au tour de Toko-Ekambi, l’hécatombe se poursuit !

Plus les heures passent, plus le sélectionneur du Cameroun, Rigobert Song, doit se creuser la tête pour composer la ligne d’attaque qui sera alignée contre la Namibie vendredi dans les éliminatoires de la CAN 2023 (match retour le 28 mars).

En effet, après Vincent Aboubakar, suspendu pour l’aller, et Eric Maxim Choupo-Moting, forfait pour tout le rassemblement en raison de douleurs au dos, voilà que le troisième cadre offensif des Lions Indomptables, Karl Toko-Ekambi, a déclaré forfait à son tour. Le joueur prêté par l’Olympique Lyonnais «souffre d'une élongation aux ischio-jambiers contractée lors du match PSG-Rennes le 19 mars dernier en Ligue 1 en France (0-2). La contre-expertise réalisée ce matin par le staff médical a confirmé cette blessure qui nécessite un traitement et repos médical de dix jours au minimum avant une éventuelle reprise», a précisé la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Un autre joueur appelé en renfort ?

Par conséquent, Song devra compter sur le Nantais Ignatius Ganago et le local Emmanuel Mahop (Canon de Yaoundé), meilleur buteur du championnat camerounais et appelé en renfort pour remplacer Choupo-Moting, comme seules options en pointe, avant de récupérer Aboubakar pour la manche retour.

A moins que cette situation n’incite Song à convoquer un autre renfort de dernière minute… Deux noms issus de la présélection se dégageraient alors : Georges-Kévin Nkoudou, au profil d’ailier, et l’ancien international U20 anglais, Danny Namaso (FC Porto), présélectionné à deux reprises mais sans parvenir à se faire une place dans la liste finale. Pour rappel, Bryan Mbeumo, Moumi Ngamaleu et Jérôme Ngom seront là pour dynamiter les ailes.

Cameroun : au tour de Toko-Ekambi, l’hécatombe se poursuit !
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !