Opposé à l’Egypte ce dimanche à 19h GMT en finale de la CAN 2017, le Cameroun a d’autant plus de mérite qu’il a dû composer sans huit joueurs pré-convoqués pour la compétition, qui ont décliné leur sélection*. Interrogé sur l’avenir de ces éléments, le sélectionneur Hugo Broos ne leur a pas totalement fermé la porte tout en posant des conditions.

« La porte reste ouverte. C’est évident. Mais ce sont eux qui devront prendre des initiatives pour revenir en sélection. Ils ont pris la décision de rester en club. Je respecte ça. Mais maintenant, c’est encore à eux de décider s’ils veulent revenir. Or s’ils reviennent, il faut que ce soit définitif. Ce ne doit pas être : coach je veux jouer aujourd’hui, et le mois suivant, je n’ai pas envie de venir parce qu’il y a des choses importantes avec mon club. Soit tu viens et tu restes, soit tu ne viens pas« , a prévenu le technicien belge samedi en conférence de presse.

* André Onana (Ajax d’Amsterdam), Guy Roland Ndy Assembe (Nancy), Joël Matip (Liverpool), Allan Nyom (West Bromwich), Maxime Poundje (Bordeaux), André Zambo Anguissa (Olympique Marseille), Ibrahim Amadou et Eric-Maxim Choupo-Moting (Schalke 04).