Christopher Wooh

De passage en France ce week-end, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto’o, en a profité pour assister samedi à la finale de la Coupe de France entre Nice et Nantes (0-1) au Stade de France puis dimanche au match de la 36e journée de Ligue 1 entre Reims et Lens (1-2). Conformément à son souhait de renforcer l’effectif à disposition du sélectionneur Rigobert Song en vue de la Coupe du monde 2022, l’ancien buteur du FC Barcelone en a profité pour rencontrer un binational : le défenseur central lensois Christopher Wooh !

Recruté l’été dernier en provenance de Nancy en Ligue 2, le joueur de 20 ans boucle une première saison intéressante parmi l’élite même s’il n’est pas encore pleinement titulaire (14 matchs joués en L1). Et d’après les informations du site Goal, le natif de Louvres a donné son accord à Eto’o pour représenter le Cameroun.

Un choix fort de la part du Nordiste, potentiellement éligible avec l’équipe de France en U20 voire en Espoirs. Il s’agit surtout d’un renfort d’avenir pour les Lions Indomptables même si, avec la concurrence à ce poste de Michael Ngadeu, Jean-Charles Castelletto, Harold Moukoudi ou encore Jérôme Onguéné, la présence de Wooh dans les prochaines listes de Song n’est pas garantie.