Cameroun : l’altercation Eto’o-Onana démentie

Le climat au sein de la sélection nationale du Cameroun, les Lions Indomptables, s'est avéré tendu avant le match face à la Gambie (2-3), qui leur a permis de décrocher leur ticket pour les huitièmes de finale de cette CAN 2023 après un début de tournoi peu convaincant.

Une altercation verbale entre le gardien André Onana (38 capes) et le président de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot), Samuel Eto'o, aurait eu lieu suite à une décision de l'entraîneur Rigobert Song. Cette décision, prise avant le match contre la Gambie, où le Cameroun a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale, impliquait la titularisation de Fabrice Ondoa (52 capes) au détriment d'Onana, gardien de Manchester United et habituel titulaire.

L'information rapportée par le média Sport News Africa a toutefois été suivie d'un démenti de l'ancien international camerounais Patrick Mboma (55 capes, 33 buts), actuellement ambassadeur de la Fecafoot. Lors d'une interview avec New World TV, l'ex-attaquant du Paris-Saint-Germain dans les années 1990 s'est montré catégorique. « Il n’y a pas eu d’altercation entre André Onana et Eto’o », a-t-il assuré. Une simple tentative d'éteindre la polémique ? Difficile en tout cas de démêler le vrai du faux. Quoi qu'il en soit, la carrière d'Onana sous le maillot des Lions Indomptables est loin d'être un long fleuve tranquille…

L'heure de la réconciliation ?

La victoire de mardi, leur assurant une place en huitièmes de finale, pourrait jouer un rôle dans l'apaisement des tensions. En huitièmes de finale samedi prochain, les Lions Indomptables auront affaire aux Super Eagles du Nigeria. Au vu de sa belle prestation contre la Gambie, on peut toutefois se demander si Fabrice Ondoa ne sera pas reconduit en tant que numéro un. Reste à savoir alors si Onana accepterait le rôle de numéro 2 pour le reste du tournoi. Pour rappel, l'ancien portier de l'Inter Milan avait claqué la porte en pleine Coupe du monde 2022 en raison de désaccords avec Song. Mardi, après l'ouverture du score en leur faveur, les deux hommes ont toutefois célébré le but de Karl Toko Ekambi ensemble. Signe qu'ils sont cette fois prêts à mettre leurs différends de côté pour le bien du collectif ?

Cameroun : l’altercation Eto’o-Onana démentie
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.