La Fédération camerounaise ne compte pas s’attarder. Après avoir laissé un délai d’à peine 48 heures aux prétendants pour le poste de sélectionneur pour faire parvenir leurs dossiers de candidatures (ils ont jusqu’à ce mardi), l’instance va étudier les profils des postulants dès mercredi. Une commission composée de quatre membres et présidée par Oumarou Tado, Directeur de développement du sport de haut niveau au ministère des Sports de l’Education physique, sera chargée de retenir les cinq meilleures candidatures « en vue de la désignation d’un titulaire au poste et éventuellement d’un adjoint pour la période 2016-2018« , et de les soumettre au président de la fédération, Tombi A Roko.