Cameroun : la Fecafoot convoque son sélectionneur suspendu… pour une sérance de travail !

À l’approche des matchs éliminatoires de la Coupe du monde 2026 contre le Cap-Vert et l’Angola respectivement les 8 et 11 juin prochains, la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a convoqué une séance de travail avec Marc Brys, pourtant suspendu par ses propres soins il y a quelques jours…

Si la FIFA ne sait pas sur quel pied danser face au grand flou entourant l’encadrement de l’équipe du Cameroun, c’est désormais aussi le cas des supporters. Alors qu’elle a suspendu le sélectionneur Marc Brys, pas plus tard que mardi, en réplique à la suspension de son staff par la chambre de conciliation et d'arbitrage du comité national olympique camerounais, la Fécafoot a suscité l’incompréhension en convoquant le Belge à une séance de travail.

Quand la Fécafoot se couvre de ridicule

“Nous vous prions de bien vouloir prendre part à une séance de travail qui se tiendra le mardi 28 mai 2024 dès 09h00 au siège de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) sis à Tsinga. L'ordre de jour de ladite séance de travail vous sera communiqué séance tenante”, peut-on lire dans un communiqué. Comble de l’ironie, le Flamand a été convié en tant que “entraineur sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun”.

GOXEFFEW8AAJsjl

L’instance aurait-elle infléchi sa position ? D’aucuns auraient en tout cas tendance à se pencher vers l’affirmative. Si cela se confirme, il s’agirait d’une seconde humiliation pour son président Eto’o. Depuis la nomination sans son aval du sélectionneur et du staff des Benjamin Banlock et compagnie, ni le ministère des Sports, ni le sélectionneur Marc Brys, n’ont changé de ligne de conduite. Au contraire de l’ancien attaquant qui enchainerait donc une seconde volte-face après avoir reconnu Brys à contrecœur. Ce dernier avait d’ailleurs démenti son licenciement jeudi.

Cameroun : la Fecafoot convoque son sélectionneur suspendu… pour une sérance de travail !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.