Cameroun : Finke prend la porte

En passe de signer un nouveau contrat comme sélectionneur du Cameroun, Volker Finke a finalement été remercié ce vendredi à l'issue de la réunion du comité exécutif de la Fédération camerounaise.


Nouveau coup de tonnerre ce vendredi dans le football camerounais. A l'issue de la tant attendue session de travail du nouveau comité exécutif de la Fédération camerounaise de football à Yaoundé, le limogeage de Volker Finke a été officialisé par l'instance. Pourtant en passe de rempiler pour deux ans, alors que son contrat est arrivé à son terme depuis le mois de mai, le technicien allemand est invité à ne pas poursuivre sa mission de sélectionneur des Lions Indomptables.

Absent au moment de l'annonce, le technicien allemand se trouve actuellement en Europe pour superviser les internationaux en vue de la double confrontation décisive contre le Niger le mois prochain et était attendu au Cameroun dans les jours à venir afin de préparer la rencontre. Une fin de parcours à l'image de l'arrivée chaotique de l'homme de 67 ans.

Nommé en mai 2013 alors que les instances dirigeantes du football camerounais se trouvaient en pleine crise interne, le technicien allemand n'a jamais été soutenu par l'opinion publique. Il était la cible régulières des supporters des Lions Indomptables, notamment après la déroute au Mondial 2014 au Brésil, avant d'être pris en grippe par les journalistes locaux qui ont réclamé son départ. Des relations tendues qui aboutiront à des passes d'armes mémorables durant la CAN 2015 en Guinée Equatoriale.

Sur le sujet : Finke-Giresse, ça flingue en conférence de presse


Alain Giresse et Volker Finke, conférences de… par afrikfoot

A moins de deux semaines de deux rencontres cruciales pour les Lions face au Niger en vue d'accéder à la phase de groupes, la Fecafoot et son nouveau président Tombi A Roko Sidiki, prennent de gros risques avec une décision lourde de conséquences. Le temps de trouver son successeur, c'est Alexandre Belinga qui a été nommé pour assurer l'intérim. “Il sera secondé par Djonkep Bonaventure“, annonce la Fédération.

Avatar photo
Malick Bamba