Longtemps mené au score et en difficulté dans le jeu et dans l’envie, le Cameroun s’en est bien sorti en finissant par égaliser face aux Comores (1-1) ce samedi dans les éliminatoires de la CAN 2019. Le nouveau sélectionneur Clarence Seedorf a encore beaucoup de boulot.


Pour sa première sur le banc du Cameroun, Clarence Seedorf a frôlé l’humiliation ce samedi mais ses hommes ont fini par arracher le match nul à l’extérieur face aux Comores (1-1) dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2019. Longtemps menés au score par la 149e nation au classement FIFA, les Lions Indomptables doivent leur salut à l’égalisation tardive de l’attaquant d’Angers Stéphane Bahoken (80e).

Le Cameroun est de toute façon déjà qualifié pour la phase finale en tant que pays-hôte mais le technicien néerlandais a pu mesurer le chemin qui lui reste à parcourir à environ 9 mois de la compétition. En titularisant Onana plutôt qu’Ondoa, ainsi que Gaëtan Bong au sein d’un onze très offensif avec 4 attaquants dont la recrue du PSG, Choupo-Moting, Seedorf avait effectué des choix forts qui n’ont pour la plupart pas payé.

Les Lions bousculés !

Bousculé en début de rencontre, le tenant du titre a subi les assauts répétés des locaux et El Fardou a logiquement trouvé la faille en profitant d’un excellent travail de Selemani côté gauche (1-0, 15e). Avec un milieu de terrain aux abonnés absents et des attaquants vraiment pas en phase, la réaction camerounaise a longtemps été inexistante. Bousculés dans l’envie lors du premier acte, les coéquipiers de Bahoken ont ensuite montré un visage plus encourageant au retour des vestiaires en parvenant enfin à faire le jeu.

Et après une première tentative passée hors-cadre, l’attaquant a donc décroché l’égalisation et permis à Seedorf de garder son honneur sauf, même s’il faudra faire beaucoup mieux à l’avenir. Peut-être avec Vincent Aboubakar, absent de dernière minute sur la feuille de match, et Paul-Georges Ntep, pas encore qualifié pour cette rencontre… En face, les Cœlacanthes regretteront en revanche d’avoir frôlé l’exploit même si c’est toujours un point de pris dans la course à la qualification.

 Les buts :

 Les compositions de départ :

Cameroun : Onana – Faï, Banana, Ngadeu (c), G. Bong – Anguissa, Mandjeck – Choupo-Moting, Toko-Ekambi, Salli – Bahoken

Comores : Ahamada – Benjaloud, Kassim Abdallah, Abdou, Alhadur – Abdullah, Bachirou, M’ Changama – Chamed, El Fardou, Selemani