Comme c’était déjà le cas entre 2013 et 2015, la FIFA a prononcé mercredi la mise en place d’un comité de normalisation à la tête de la Fédération camerounaise. Une décision acceptée sans problème par le gouvernement camerounais. « Le gouvernement est dans le même état d’esprit, à savoir coopérer pleinement avec la mise en œuvre harmonieuse de ce processus« , a affirmé vendredi le ministre des Sports et de l’éducation physique, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, devant la presse.

« La mise en place du comité de normalisation par la FIFA ne signifie pas la suspension des activités de l’instance faîtière du football camerounais, il nous faut tourner le dos aux péripéties judiciaires interminables, aux joutes oratoires, aux dissensions, aux accusations et aux suspicions. Le gouvernement assure la FIFA et la CAF de son entière disponibilité à travailler avec elles de façon constructive en vue d’un retour à la sérénité dans la grande famille du football au Cameroun« . La FIFA et la CAF vont prochainement plancher sur la composition du comité.