Cameroun : le ministre demande à l’Inter de libérer Onana !

Parti avec fracas de la sélection du Cameroun en pleine Coupe du monde 2022 suite à un différend d’ordre tactique avec le sélectionneur Rigobert Song, André Onana a annoncé sa retraite internationale dans la foulée.

Evidemment, il s’agit d’une grosse perte d'un point de vue sportif pour la sélection du Cameroun dans la mesure où le gardien démontre match après match avec l’Inter Milan qu’il appartient aux meilleurs. Alors que les Nerazzurri viennent de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions, le ministre des Sports camerounais, Narcisse Mouelle Kombi, a jugé opportun d’adresser un courrier au club lombard en réclamant la «mise à disposition» du dernier rempart pour les prochaines échéances des Lions Indomptables.

«J'ai l'honneur de vous faire connaître que l'Etat du Cameroun, représenté aux compétitions internationales de football par la sélection nationale ‘Les Lions Indomptables’, a pris acte du communiqué de Sieur André Onana, pensionnaire de votre prestigieux et emblématique club ‘Inter Milan’, communiqué dont les termes pourraient laisser sous-entendre son retrait de cette mythique sélection nationale», a débuté l’homme politique.

Un malentendu regrettable avec l'encadrement technique”

«Cependant, fort du constat que cette déclaration est consécutive à un malentendu regrettable avec l'encadrement technique à l'issue du premier match lors de la compétition rappelée supra, et compte tenu de la réaffirmation par le concerné de son attachement patriotique au Cameroun et aux Lions Indomptables, également révélé dans le même communiqué. Nous vous prions de bien vouloir permettre à ce talentueux gardien, qui a été jusqu'ici l'un des maillons forts de cette équipe, d'assouvir son désir de continuer à représenter son pays d'origine et à faire rêver des millions de compatriotes, en le mettant à la disposition des Lions Indomptables dès que besoin sera», a ensuite réclamé Mouelle Kombi.

Il s’agit forcément d’une demande assez déroutante dans la mesure où ce n’est pas l’Inter qui bloque Onana mais bien le gardien qui a décidé de prendre ses distances avec la sélection. Alors que Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et proche du portier, n’est pas parvenu à le ramener dans la tanière, difficile de croire que le ministre y parviendra davantage malgré le coup de pression exercé sur son club…

Cameroun : le ministre demande à l’Inter de libérer Onana !
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !