André Onana, Cameroun

Provisoirement suspendu par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) après sa mise à l’écart en pleine Coupe du monde 2022, André Onana ne portera plus les couleurs du Cameroun ! A seulement 26 ans et après seulement 34 sélections, le gardien de l’Inter Milan a annoncé sa retraite internationale ce vendredi.

«Mon histoire au sein de l'équipe nationale du Cameroun a pris fin», a fait savoir l’ex-portier de l’Ajax Amsterdam sur Twitter. «Les joueurs vont et viennent, les noms sont éphémères, mais le Cameroun passe avant toute personne ou joueur. Le Cameroun est éternel. Aussi éternel est mon amour pour l'équipe nationale et pour notre peuple qui nous a toujours soutenus, quelle que soit la difficulté du moment. Mon sentiment ne changera jamais.»

Une volte-face encore possible ?

Cette décision fait suite à l’altercation verbale qui a opposé Onana à son sélectionneur Rigobert Song lors d’un entraînement au Qatar. Le dernier rempart avait mal supporté les remarques du technicien et le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o, s’était rangé derrière Song, ce qu’Onana, proche de l’ex-buteur, avait sans doute mal supporté.

Au vu de son âge et du contexte de sa retraite internationale, il ne serait pas étonnant qu’Onana revienne sur sa décision à l’avenir, notamment en cas de départ de Song, récemment conforté par Eto'o. En tout cas, on peut penser que le président va tenter de le rencontrer pour le recadrer et essayer de le faire changer d’avis. En attendant, c’est sans lui que le Cameroun devrait poursuivre les éliminatoires de la CAN 2023 au mois de mars. Ce ne sera pas une première puisqu'Onana avait été suspendu neuf mois en 2021 pour une affaire de “dopage”. Devis Epassy avait alors assuré l'intérim dans le but des Lions Indomptables, tout comme au Mondial.