Alors qu’il est depuis plusieurs mois l’un des Africains les plus performants au poste de défenseur central, Joël Matip (Liverpool) reste désespérément absent de la sélection camerounaise, avec qui il est en froid depuis le fiasco au Mondial 2014. Après avoir tenté de jouer les médiateurs dans ce dossier, la légende Samuel Eto’o a accusé un groupe de joueurs au sein de la sélection de se trouver à l’origine de cette situation.

«Joël Matip, quand il est arrivé en sélection avec Eric Maxim Choupo-Moting, j’ai tout fait, mais vraiment tout, pour qu’ils se sentent bien dans cette maison», a assuré le tout frais retraité à l’occasion d’un entretien accordé à RFI et Voxafrica. «Mais ceux-là même qui pensent que l’équipe nationale appartient à un groupe, avec des managers tapis dans l’ombre qui font des business avec certains dirigeants, avec l’ingérence parfois des ministres qui étaient là au niveau de la Fédération, ils ont tous dit 10 ou 12 ans plus tard : ‘Matip ne vient pas en sélection parce qu’il ne s’entend pas avec Eto’o’. Mais moi je suis allé rencontrer Matip à Liverpool avec son papa il y a un an pour qu’il revienne en sélection !»

Et pourtant, la situation n’a pas changé pour le Red, toujours absent de la sélection… Eto’o a son explication. «Parce qu’il y a un groupe de joueurs qui ont tout fait pour qu’il ne revienne pas, avec leurs managers, parce qu’il fallait que tel ou tel joueur joue pour qu’il soit vendu, c’est l’éternel problème», a affirmé le meilleur buteur de l’histoire de la CAN en sous-entendant que le problème ne vient donc pas de Matip. En attendant, les Lions Indomptables se passent d’un précieux atout…